1985 : Chess (Album)

Publié le par the super trouper

L'album Chess, bande sons de la comédie musicale, sort en France et en Belgique au mois de janvier 1985. Il comporte déjà le, tube interplanétaire One Night In Bangkok par Murray Head sorite en décembre 1984. Le second single sort au milieu du mois de janvier I Know Him So Well. L'album connait un assez bon succée en France et en Belgique mais pas à l'égale du single One Night In Bangkok. Il se compose en 2 disques, les chansons jouées sur scène en version studio. Chess fut tout de même une des comédies musicales qui connu le plus de succée dans les années 1980, son exploitationn sur scène fut bénéfique en Europe et en Australie. Au Etats-Unis, par contre même si les singles ont connu quelque succée l'exploitation sur les plance de Brodway ne fut pas bénéfique. L'album connait le succée dans le reste de l'Europe, les Etats-Uni et l'Australie mais pas le même engoument que Björn et Benny connurent avec ABBA, bien loin, les années ABBA commencent à s'estomper dans les mémoires... Conecrnant l'album en lui même les interprètes sont : Elaine Paige, Murray Head, Tommy Körberg, Denis Quilley, Barbra Dickson et Björn Skifs. le version qui fut produiote à Brodway ne comporte pas les mêmes chansons et le mêmes acteurs. L'histoire de Chess prend en compte les difficultés actuelles des 2 blocs sovétique et occidental. C'est un sujet d'époque.

Voici l'histoire de Chess extarite de l'encyclopédie Wikipédia.

 Acte 1

Le championnat du monde d'échecs a lieu dans la ville de Merano dans le nord de l'Italie. L'arrogant champion américain accueille avec plaisir l'affection des spectateurs, tandis que son adversaire russe et Molokov, son second (en réalité un agent du KGB), le regarde à la télévision avec curiosité et dédain. Lors de la cérémonie d'ouverture, un arbitre insiste sur l'importance des débats, les diplomates américains et soviétiques souhaitent à leurs champions respectifs de gagner, et des commerciaux cherchent à tirer profit de la rencontre. Lors d'un différend sur les règles, l'Américain sort en claquant la porte, laissant son assistante Florence face à l'arbitre et aux Russes. Elle le réprimande par la suite, mais il lui réplique qu'en tant qu'émigrée de Hongrie pendant la Révolution de 1956, elle devrait le soutenir. Au lieu de cela, elle répond que « personne n'est avec personne » (« nobody's on nobody's side »). La première partie d'échecs tourne mal et de mauvais coups finissent presque en bagarre. Une rencontre est organisée pour apaiser les tensions, mais elle tourne encore plus mal, et Florence et le Russe se retrouvent ensemble, et se mettent à éprouver des sentiments l'un pour l'autre. Alors que les parties continuent, l'Américain perd des points et fait de nouveaux reproches à Florence, qui le quitte. Le Russe gagne le championnat et passe à l'ouest. En répondant aux questions des journalistes sur ses engagements, il déclare dans son Anthem que « les seules frontières de mon pays sont autour de mon cœur » (« my land's only borders/ lie around my heart »).

Acte 2

Un an plus tard, le Russe doit défendre son titre de champion à Bangkok en Thaïlande. L'Américain est déjà sur place et parle de la vie nocturne. Florence et le Russe, maintenant amants, s'inquiètent de la situation. Molokov, pendant ce temps, a entraîné un nouveau « poulain » pour défier le Russe. L'Américain interviewe le Russe à la télévision et tente ostensiblement de le déstabiliser, notamment en déclarant que Svetlana, la femme du Russe, a eu la permission de quitter l'URSS pour assister au match. Elle et Florence s'interrogent sur leurs relations respectives avec lui. L'Américain apporte au Russe des informations sur le père disparu de Florence, prétendant qu'il n'était pas le héros qu'elle croit, mais un collaborateur. Le Russe, et plus tard Florence, le renvoient sans écouter ce qu'il a à dire. Il réfléchit alors sur sa vie et son obsession de jouer aux échecs pour échapper à une enfance malheureuse. Dans la partie décisive du championnat, le Russe remporte une victoire exceptionnelle, et réalise que c'est peut-être le seul succès qui lui soit accessible - Svetlana lui reproche de se complaire dans les éloges creux du public. Ils reconnaissent tous les deux qu'ils sont condamnés à n'aimer qu'eux-mêmes. Plus tard, lui et Florence reviennent sur leur histoire qui semblait si prometteuse, et comment ils « continuent de faire comme si les histoires comme la leur se terminaient bien » (« go on pretending/ stories like ours/ have happy endings »).

Chart : France #39. Belgique #15.

Chansons: Disque 1, Face A

01. Merano

02. The Russian And Molokov/Where I Want To Be

03. Opening Ceremony

04. Quartet (A Model Of Decorum And Tranquillity)

05. The American And Florence/Nobody's Side

Face B

06. Chess

07. Mountain Duet

08. Florence Quits

09. Embassy Lament

10. Anthem

Disque 2, Face A

01. Bangkok/One Night In Bangkok

02. Heaven Help My Heart

03. Argument

04. I Know Him So Well

Face B

05. The Deal (No Deal)

06. Pity The Child

07. Endgame

08. Epilogue: You and I/The Story Of Chess

Publié dans Chess

Commenter cet article