1977 : ABBA : Knowing Me Knowing You / Happy Hawaii (+videos)

Publié le par the super trouper

L'année 1976 et le debut de cette nouvelle année à été prometteur pour ce groupe suèdois. ABBA est définitivement le groupe de l'année 1976 partout dans le monde, meilleurs ventes de cette année, groupe le plus visible, le plus critiqué comme le plus adulé. ABBA devient désormais une marque déposé et coté en bourse suite à une décision de Stig qui voulait lutter contre la contre bande de disque d'ABBA, essentiellement en Asie et dans les pays communiste dont les groupe occidentaux sont limité à des cotats. Les actions ABBA volent au sommet et ABBA possèdent non seulement leur musique mais aussi une marque de sport, des immeubles, des hôtels... L'argent coule à flot mais est totalemt réinvesstie dans ABBA : costumes, clips, enregistrements, voyages promotionnels.... En tout cas ils deviennent aussi la seconde exportation suédoise aprés Volvo. Parmis tous ses événements arrive le nouveau single d'ABBA, dernier extrait de l'album Arrival : Knowing Me Knowing You. ABBA sont en pleine tourné Australienne mais ne laisse pas leurs fans sans rien. Knowing Me Knowing You devient trés vite un tube international #1 au Royaume Uni, au Mexique, en Allemagne où ils cloturent une serie de 7 #1 consécutifs. En France le titre sort le 13 février et entre dans le top 10 et marche sans problème, en Belgique il est dans le top 3. Knowing Me Knowing You continu la chaîne de tube indestructible du groupe. Couronné de leur succés, est préparé un dessin animé basé sur les chansons du groupe, 2 ont été déjà fait Money Money Money et Happy Hawaii la face B de Knowing Me Knowing You qui est une version alternative du titre Why Did It Have To Be Me de l'album Arrival. Mais le dessins animé sera abondonné et les vidéos jamais diffusées.

Chart : France #9 (#8 du hit parade radio RTL). Belgique #2.

Chart de l'année 1977 : France #52. Belgique #25.

VIDEOS:

KNOWING ME KNOWING YOU

 HAPPY HAWAII :

Publié dans Singles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article